AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De l'anatomie de la mort.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Machiniste

avatar

Date d'inscription : 03/09/2008
Nombre de messages : 655

MessageSujet: De l'anatomie de la mort.   Mar 18 Jan - 13:56




LES GROUPES
COBAYES.
Comme vous avez dû l'observer, le contexte se décline selon trois points de vue successifs : les Spectateurs, le Machiniste et finalement l'un des Protagonistes. Il paraît, somme toute, évident que chacun ne vit pas l'expérience DE PROFUNDIS CLAMAVI de la même façon que les autres. D'où suit cette distinction :

► LE MACHINISTE. Personne ne sait qui il est, ou s'il existe seulement. Et quand même il existerait, nul ne saurait dire depuis quand, et dans quel but. Personne ne le voit. Jamais. Il ne côtoie les Protagonistes qu'à de strictes occasions : au moment de leur immersion dans l'expérience, et à l'issue de celle-ci. Tant que demeure quelque âme qui vive en ce bas lieu, le Machiniste reste invisible. Inexistant. S'il s'adresse pourtant à ses hôtes, autant pour leur confier des consignes ou des indications que pour semer le trouble, la peur et finalement l'instinct, il ne s'entretient avec aucun, pas plus qu'il n'interagit. Il n'intervient en rien dans l'expérience, et dans son déroulement.
Il doit son nom aux premières heures de l'expérience, quand l'un des protagonistes le compara, avant de se donner la mort, à l'ingénieur du théâtre, responsable de la machinerie et des décors. Depuis, il est de coutume de le surnommer de bien des façons, depuis Le Cinglé jusqu'au Sadique, en passant par Connard, tout simplement.


► LES PROTAGONISTES. Aussi appelés Acteurs ou Joueurs (termes qui, au demeurant, ne rendent aucune justice à leur véritable condition), ils sont le corps de l'expérience ; sa sueur, ses larmes et son sang. Ils ont systématiquement trois points communs :
• ils ignorent autant le comment que le pourquoi de leur présence dans cet endroit, ce qui ne les empêche pas de fourmiller d'idées sur la question (antécédents judiciaires, vengeance personnelle, victimologie),
• leur mémoire est souvent altérée bien en amont de leur disparition, de sorte qu'il leur soit difficile, sinon impossible, de reconstruire un film cohérent de leurs dernières 72 heures (quelques individus, figures d'exception, y ont même perdu l'ensemble de leurs souvenirs),
• ils sont majoritairement des individus isolés, en rupture avec le schéma familial et/ou social (marginaux, inaptes, etc).
Ils sont de tout sexe, de tout âge, de toute nationalité, et de toute condition. Il y a ceux qui se connaissent déjà. Ceux qui partagent une commune histoire sans même le savoir. Ceux qui n'ont que de bonnes raisons de tuer leur prochain du fait de leur profession, de leur religion ou de leur(s) déviance(s). En ces lieux, et qu'importe ce qu'ils croient, ils ne jouent plus leur vie : ils décident de leur mort. D'une façon ou d'une autre, la vie s'ôte ou se rend.


► LES SPECTATEURS. Il est à supposer qu'ils ne peuvent visionner les enregistrements que bien après le décès de chaque Protagoniste. Impossibles à situer dans le temps et l'espace, chacun des évènements qu'ils suivent au travers de leur écran peuvent tout autant relever de la réalité que de la science-fiction. Libre à eux, libre à vous, Observateurs.
NOTE. Les Spectateurs n'ont pas pour vocation de participer au RP.

_________________

• CETTE IMMENSE NUIT SEMBLABLE AU VIEUX CHAOS •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
De l'anatomie de la mort.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.
» Article intéressant sur la mort Mireille D. Bertin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE PROFUNDIS CLAMAVI :: ▬ CONCEPT ▬ :: ► LE SYNOPSIS-
Sauter vers: