AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rosemary Cartwright.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Machiniste

avatar

Date d'inscription : 03/09/2008
Nombre de messages : 655

MessageSujet: Rosemary Cartwright.   Jeu 5 Avr - 15:33


    FREJA BEHA
      Rosemary Cartwright

      dite la Reine de Cœur.

      "On la nomme la reine du monde ; elle l'est si bien, que quand la raison veut la combattre, la raison est condamnée à mort."


      1) Hier, c'était votre non-anniversaire. Une grande fête a donc été organisée en votre honneur dans la clairière. C'est vous qui avez décidé de son déroulement, des costumes, des invités et vous vous êtes même offert des cadeaux. Racontez-nous comment ça s'est passé.

      " La reine les aime rouges, du plus éclatant des rouges ... "
      Elle pouvait les entendre de sa chambre chanter ou plutôt cracher leur paroles insensées. Cependant, elle devait le reconnaitre, les voir s'affairer jusqu'à l'épuisement pour le simple plaisir de sa petite personne l'emplissait d'une satisfaction extrême. Certains semblaient même sur le point de faire une crise cardiaque tant ils donnaient de leur personne. Parfait. Toute cette agitation n'était pas le fruit du hasard : Aujourd'hui c'était son non-anniversaire. Un évènement de cette ampleur requerrait donc une organisation à la hauteur. Elle n'avait même pas eu à lever le petit doigt, ni à exprimer le moindre souhait. Apparemment ses fidèles petits pions la connaissaient par cœur. Elle esquissa un léger sourire à cette pensée : comme s'ils en étaient capables. D'ailleurs cette obsession pour le rouge le montrait clairement. Sous prétexte qu'elle avait porté une seule fois une robe grenat, ils avaient tous décrétés qu'il s'agissait là de sa couleur favorite et peignaient maintenant façades, statues et cailloux d'un rouge vulgaire. Braves petits soldats. Qu'espéraient-ils gagner en agissant de la sorte ? Ses faveurs ? Son amitié ? Elle les savaient fous mais certaines limites semblaient avoir été dépassées. D'un autre côté, Rosemary savait qu'elle était entièrement responsable de tout ce cirque et cela l'amusait au plus haut point. Elle distribuait récompenses et menaces à tour de bras. Il était fascinant de voir ce dont un individu était capable pour se voir offrir une chambre à la résidence. Les pousser dans leur retranchement, c'était l'un de ses jeux favoris.

      Lorsque l'obscurité marquant la fin de la journée pointa enfin le bout de son nez, Rosemary détacha son regard de la fenêtre et s'apprêta à sortir. Elle enfila un manteau blanc sur sa robe excessivement courte et bleue électrique. Comme ils allaient être déçus ! Ce qu'elle attendait avec impatience, c'était les types qui s'affaireraient à repeindre en vitesse tout le décor pour lequel ils s'étaient donnés tant de mal. Un pur délice. Avant de quitter la chambre, elle jeta un dernier coup d'œil à Zadig, profondément endormi dans leur lit aux dimensions largement absurdes. Comment lui en vouloir ? Le spectacle était toujours divertissant mais ils manquaient parfois tellement d'inventivité que se déplacer était une perte de temps. Pour sa part, elle avait beau n'en faire qu'à sa tête à longueur de temps, elle n'avait pas vraiment le choix. Elle déposa un baiser sur son front avant de s'éclipser en silence. En bas, un carrosse en forme de crème glacée était déjà prêt à l'accueillir. Une crème glacée, franchement à quoi pensaient-ils ? Cela eu tout de même le mérite de lui arracher un sourire et elle grimpa à l'intérieur. Apparemment, ils n'étaient pas encore tout à fait au point car la vision du carrosse qui prenait la direction de la clairière en effrayait plus d'un. Il y avait tant de nouveaux visages, tant d'inconnus que la belle se sentit un peu perdue. Comment avait-elle pu perdre le contrôle à ce point ? Ces derniers temps, elle les avait trop négligé, se contentant de flâner à la résidence. Il était temps de mettre les choses au point. Cependant, alors qu'ils étaient presque arrivés, la vision furtive de la petite Viridiana la réconforta un peu. En voilà une qui ne la décevrait jamais et pour preuve, elle était au moins cent fois plus paniquée que les autres, ce qui relevait presque de l'impossible.

      Le convoi finit par se stopper et un jeune homme plutôt physiquement intelligent vint lui ouvrir. Ils étaient enfin arrivés. Cette bande de fous avait reconstitué un labyrinthe miniature au milieu de la clairière et en son centre, il y avait une sorte de canapé ... rouge éclatant bien évidemment. Depuis combien de temps préparaient-ils cela ? Après tout Rosemary l'ignorait et elle s'en moquait. Le type qui ne l'avait pas lâchée d'une semelle la guida entre les allées jusqu'au fameux sofa richement décoré. La jeune femme s'installa avec grâce, histoire de ne pas gâcher cet instant ô combien important. Mouais. Alors, autour d'elle, la musique reprit et les festivités purent commencer. On lui proposa tout un tas de boissons et de mets suspects qu'elle refusa à chaque fois. Elle se contenta d'allumer une cigarette et de considérer la foule. Parce qu'ils étaient un bon paquet à se mouvoir entre les allées verdoyantes. Certains semblaient veiller à son confort, prêts à accourir au moindre mouvement de sa part, d'autres avaient du abuser de ces fameux "Eat me" puisqu'ils semblaient ne plus avoir conscience du monde qui les entouraient. Ou bien était-ce là leur état normal ? Rosemary ne s'étonnait plus de rien ici. Ce qui était certain, c'était qu'elle était la seule à être détendue ce soir-là. A l'exception prêt de sa petite Astrid qui se roulait dans l'herbe avec son cher William. D'ailleurs celui-ci ne cessait pas de lui jeter des œillades méfiantes. Les enfants sont charmants ... Rosemary détacha son attention du jeune couple et son regard croisa celui d'une petite blonde, qui s'empressa de baisser les yeux.

      - Alors comme ça tu m'épies ... chuchota t-elle pour elle-même. Intéressant. Et maintenant tu es littéralement écarlate. Aussi rouge que ce foutu canapé tiens.

      L'enfant avait l'air si douce, si pure, si ... innocente. Était-ce un cadeau de l'un d'entre eux ? Si c'était le cas, pour une fois, il avait vu juste. Ses lèvres s'étirèrent en un sourire faussement chaleureux que la petite lui rendit avec véhémence, le regard brillant. Bingo, elle venait de trouver un nouveau jouet. Elle mémorisa en une fraction de seconde chacun de ses traits, chacune de ses expressions puis fit signe au type posté près d'elle de la ramener à la résidence. Il eut l'air surpris, en même temps qu'un bon paquet d'autres "invités". Elle venait à peine d'arriver et elle repartait déjà, sans prendre la peine d'ouvrir ses cadeaux ou de souffler les bougies de la pièce montée qu'ils avaient préparée spécialement pour elle. Pourquoi une telle réaction ? Ils auraient du être habitués, Rosemary ne restait jamais plus d'un quart d'heure, tant elle s'ennuyait vite. Et puis elle avait trouvé ce qu'elle n'espérait même pas alors pourquoi rester une minute de plus ? Personne ne protesta, fort heureusement pour leur tête. Un léger sourire se peignit sur ses lèvres. Maintenant, il était grand temps de rejoindre Zadig et de le réveiller de la manière la plus douce qui soit : lui apprendre qu'ils disposaient maintenant d'un tout nouveau jouet particulièrement candide.


    Et derrière le masque, qui se cache ?
      PSEUDO : Prettyscoundrel
      AGE : 18 ans
      COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM : Wahou, j'ai eu du mal à trouver.
      COMMENTAIRE ? : Tu flippes déjà.

_________________

• CETTE IMMENSE NUIT SEMBLABLE AU VIEUX CHAOS •

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rosemary Cartwright.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Néo Cartwright ~One man, two lives~
» Rosemary > Can you make it feel like home ?
» PERDITA STALLONE CARTWRIGHT ? (MEGAN FOX)
» SPIRIT-ACE ACACIA CARTWRIGHT ~ jane levy.
» ROSEMARY'S BABY (film)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DE PROFUNDIS CLAMAVI :: Anciennes présentations Cass.-
Sauter vers: